bdsm, bondage, sadomaso, sado maso, sm, pied, fetichisme, fetish, fetich, fetichiste, hard, photos, videos, webcams, domination, soumission, pieds, pied, cuir, latex, gode, fist, fisting, cire, extreme, xtreme, gay, gays, amateurs, amateur, hardeur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

BONHOMME DE NEIGE

Il est vrai que la saison s' y prédispose quelque peu, on est tout simplement en hiver après tout ? Cela est seulement au cas ou quelques uns n'auraient pas remarqué le changement de saison. 1 dimanche, particulièrement banal tel que les autres, un pote me téléphone, et me dit que fais tu, je lui réponds rien de bien particulier ; je lui retourne du coup la question, le mec me répond rien du tout, je lui dis, de ce fait de venir boire un petit café. Une heure un peu plus tard il débarque. Tout juste sur place que le coquin glissa devant ma baraque, en sortant de sa caisse, je ne vous dit que ça, de la partie de fou rire, qui s'en est tout simplement suivi. Je lui dis de rentrer, et de se foutre à l'aise. Je lui dis, qu'est ce qu'il y a comme neige, aujourd' hui, on se croirait dans le grand nord ? Le mec me dit, tiens étant donné que l'on est carrément là à rien foutre, aussi bien s'occuper, et faire un homme de neige ? Je lui dis tu n'as pas peur que l'on nous prenne pour des gamins, il me répondit : " ; hey alors ? on est carrément éternellement des gosses quelque part ? " ;. Sur ces superbes paroles, on a vêtu nos vestes, bonnets....., je lui ai même prêté une paire de gants, et nous sommes partis réaliser notre chef d'oeuvre de neige. Biensur vous vous en doutez, la construction du bonhomme de neige, n'avancait pas rapidement ; mais du coup pas tellement, au vu des batailles de boule de neige que l'on se faisait. video gay CADINOTAu final, tant bien que mal, on avait pu assembler, disons 2 grosses boules de neige, l'une sur la seconde, et au moment de mettre la touche finale, c'est à dire le célèbre bonnet sur la tronche, badoum, la tronche qui chavire et mon pote qui se finit par se retrouver sur le cul, avec une avalanche de neige qui le recouvre. On est parti à rire tous les 2, et je lui ai dit de venir se changer dedans, que je pouvais lui prêter une tenue seche s'il désirait. Nous sommes du coup rentré, et nous nous sommes dirigés vers la salle d' eau. J'y suis allé en 1er, tandis que Nabil se séchait tant bien que mal. Je suis sorti, en t-shirt, boxer et je lui ai dit vas y rentre et prend une douche, cela te fera du bien. Après tu arrive dans la piaule sélectionner les fringues que tu désires porter. Je me suis couché sur mon plumard tandis qu' il prenait sa douche, et il est ni plus ni moins venu me retrouver en peignoir. Je lui dit tiens, choisit, ta lingerie. Il choisit 1 boxer blanc, et je lui dis laisse voir, il lui allait très bien. Il saisi un peu après 1 t-shirt blanc lui également, et se retourna vers moi en me disant, cela est parfais comme tenu. Sans ménagement, sans que je comprenne pourquoi, le mec se jeta sur moi juste pour me dire, tu vas voir à m'envoyer de la neige sur la tronche toi, tu vas me le payer. On se chamaille quelque peu, le coquin se redresse et ce coup-ci je remarque à travers le boxer que son zob est carrément gonflé, je tente de saisir pourquoi, et il le constate. Le lascar me dit, tu vois avec tes conneries, à présent dans quel état je suis ; je lui dis, ah bon mes bêtises, d' accord. Il se lève moi je lui tire le bras, et il se retrouve moi. Il se retourne, et entreprend de tanter de me rouler une pelle, je l'esquive. le gars me dit désolé je souhaitais pas te braquer. Je lui dis non, cependant bon soyons un tantinet sérieux pour 1 fois. Il me dit, on est dans l' impossibilité de être plus sérieux. Donc à cet instant là, le mec m'embrassa à perdre le souffle et de manière extrêmement douce, ce qui me procura, une certaine protubérance à la hauteur de mon slip, ce qui ne le laissa sans effets. Le coquin commença à me relever le t-shirt, et à me biser tout le buste. J'étais aux anges, je savourais tous morceaux de cet moment merveilleux. Je lui rendis plutôt bien la politesse, en lui prodiguant une petite pipe que le lascar ne pourra pas oublier de sitôt. De ce fait il me demanda, si j'avais une kpote à sa disposition, parce qu' il désirait pousser le vice, je lui tendis la kpote qu'le coquin enfila immédiatement. Il me retourna, juste pour venir me bouffer la rondelle de manière de véritablement passionnée, ce qui me faisait couiner. Juste après, le gars s'appuya sur mon dos, et ce coup-ci je sentais que le lascar allait me baiser. Ce qu'il fit quelques instants peu après, il le faisait avec pas mal de passion, et j'en étais d'autant plus apaisé. Il accéléra l'action, de plus en plus. Percevant qu'il allait prendre son pied, le mec me dit, de bouger, quelque peu, juste pour venir m'asseoir sur lui, et là je le fis sans la moindre hésitation. Je donnais le mouvement à suivre, et puis je l'embrassais simultanément, ce qui nous donnait à tous les 2 un bonheur infini. Il s'enleva, me fit m'coucher sur le dos, et vint gicler sur le buste, le plaisir se lisait sur nos visages, on venait de choper un panard incroyable. Un peu après on s'est embrassé, et on a fini la soirée dans les bras l'un de l'autre, après un somptueux diner terriblement mérité, face à un magnifique feu de cheminé.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://beurx.weshcousin.eu/index.php?trackback/173

Fil des commentaires de ce billet